Audit de communication

Pourquoi un audit de communication ?

Les deux raisons principales pour lesquelles une structure, qu’elle soit publique ou privée, décident de faire un audit sont :

  • le contexte a changé : en terme d’organisation, de contraintes légales, de management / gouvernance, de perspectives financières, voire de moyens techniques ou humains, les éléments qui avaient fondé la structure ne sont plus les mêmes.
  • le temps a passé : la stratégie définie et les actions mises en oeuvre ont été reconduites plusieurs fois, l’adéquation entre les objectifs et les résultats est-elle la même?

schema audit

 

Comment fonctionne un audit de communication ?

Il sert à confronter le positionnement réel et les objectifs souhaités.

La première étape est de réaliser un diagnostic du réel : quelles sont les actions entreprises? comment sont-elles perçues par les populations cibles? comment se situe la structure dans son univers de référence (qu’il soit concurrentiel ou environnemental) ?

schema audit reel

la deuxième étape est de préciser ses forces et faiblesses puis d’identifier des opportunités afin de définir un positionnement et des actions en phase avec la réalité et les objectifs assignés.

schema audit souhaite

 

 

Exemple d’audit de communication réalisé :

audit

1. Objectifs recherchés

  1. Trouver des réponses

Le secteur d’activité, sous la contrainte de nouvelles législations, s’est profondément et rapidement modifié sur les 5 dernières années. La société cliente a fait des choix, forts, sa situation est saine, mais certains éléments posent question. Il s’agissait donc d’en explorer dans un premier temps les perceptions et leurs implications par rapport aux souhaits de développement.

2. Evaluer la concurrence

La taille et la composition de la société en font une structure à part dans son secteur. Il est intéressant d’examiner l’univers de référence en réalisant un « benchmarking »

2. Moyens mis en œuvre

  1. Enquêtes réalisées auprès des différentes populations cibles
    • Interne (entretiens et questionnaire)
    • prescripteurs (questionnaires)
    • clients (questionnaire)
  2. Benchmark
    • 10 marques étudiées (sites internet)

3. Restitution au client

  1. Synthèse des études réalisées
  2. Recommandation stratégique
    • Clarifier le positionnement de la société
    • Être offensif commercialement
    • Anticiper le développement de la concurrence
  3. Propositions de mise en œuvre
    • Un positionnement
    • Des territoires d’expression possibles
    • Des actions sur les 3 cibles : interne, prescripteurs et clients
    • Les outils à développer : 10 fiches actions
    • Première approche budgétaire et calendrier sur 3 ans